Google Chrome

Encore une longueur d’avance…


Google Chrome gagne en force

Pour les internautes, le navigateur est le logiciel qui vous permet de naviguer sur internet. Aux yeux des designers et des développeurs, il est bien plus que cela. Quelles sont les fonctionnalités qu’ils supportent, avec quelle version, pour quel utilisateur dans quel pays ? Ce sont quelques unes des nombres questions que se posent régulièrement les professionnels du web, et auxquelles il faut apporter des réponses.

Les principaux navigateurs sur le marché n’ont pas beaucoup évolué ces deux dernières années. On assiste toujours à une bagarre entre Internet Explorer, Firefox, Google Chrome et Safari, avec une toute petite place pour Opera qui a du mal à franchir la barre des 2%.

On a appris récemment par Stat Counter et Pingdom que dans les 6 principales régions du monde, Google Chrome s’installe en première place auprès des internautes, en passant la barre des 37%. Quant à Internet Explorer, il fait le chemin inverse, et ce depuis un moment, en dégringolant de 15% en moins de deux ans. Quand à Firefox, il stagne sur sa troisième position et reste sur le podium avec une bonne part de marché.

La domination de Google Chrome sur quatre des six régions du monde n’est pas due au hasard. Cela prouve sa rapidité, sa stabilité et son ergonomie intuitive et bien d’autres encore. La question est de savoir si Google Chrome continuera sa domination au niveau mondiale ou si ses concurrents reprendront le dessus. Ou peux-être aurons-nous la surprise de voir débarquer de nulle part un nouveau navigateur pour prendre le contrôle et les dominer tous? Il semble quand même peu probable que cela soit possible, mais il est bon de remarquer que certains navigateurs spécifiques à certaines régions (exemple : UC Browser en Asie qui pèse plus de quatre cent millions d’utilisateurs) pourraient bien jouer un rôle important sur le marché mondial.